French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian
lundi, 14 mars 2011 23:52

Seisme et Tsunami au Japon [MAJ - 22h52]

Écrit par Asia-Tik.com
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Toute l'équipe d'Asia-Tik.com tient à faire part de leur soutien au Japonais, aux collaborateurs et amis, victimes du terrible séisme et du tsunami qui sont survenus le 11 mars dernier. Nous pensons aussi aux familles qui sont peut être encore sans nouvelles de leurs proches et pour qui cette attente doit être interminable.   MAJ 14/03/11 - 22h52 Une équipe de la sécurité civile française est arrivée ce soir à Tokyo pour se rendre à Sendai afin de prêter main forte aux autorités japonaises. Cette équipe apporte des pastilles d’iode. Ces pastilles seront disponible au près des ilotiers afin qu’elle puissent être distribués immédiatement dans le cas où les autorités japonaises donneraient des instructions en ce sens. Ces comprimés sont à prendre qu’en cas de très forte menace de contamination nucléaire, un scénario qui n’est pas du tout celui envisagé actuellement dans la région de Tokyo. Point nucléaire : Incident à la centrale Fukushima-II : Selon un responsable de la compagnie électrique TEPCO , l’opérateur aurait réussi à ouvrir une valve ce qui devrait faire baisser la pression à l’intérieur du réacteur. Les équipes continuent d’injecter de l’eau dans le réacteur sans pour autant qu’une augmentation du niveau ne soit perceptible pour le moment. La totalité du combustible est toujours hors d’eau.   A noter que la Croix Rouge Française a désormais ouvert une page afin de faire des dons (et donc en euros) en direction de la Croix Rouge Japonaise : http://www.croix-rouge.fr     MAJ 14/03/11 - 14h43 Google met à disposition ses outils de recherche et a activé notamment son outils de recherche de personnes s'appelant "Google Person Finder" celui-ci ayant déjà fait parler de lui pendant la catastrophe en Haiti. Google a d'ailleurs ouvert une veritable cellule de crise, en plus des numéros et des sites utiles, vous pourrez y retrouver les outils afin de faire des dons à la Croix Rouge Japonaise. De plus Google met à disposition des images haute Definition du Japon afin de se rendre compte de l'effet devastateur de la catastrophe naturelle via Google Earth, Google Maps et Picasa.   MAJ 14/03/11 - 10h51 La probabilité de séisme diminue. L’Agence météorologique du Japon a indiqué que les risques pour qu’il y ait un autre séisme d’ici 3 jours étaient désormais de 40% contre 70% précédemment, avec une intensité de +5 contre 7.   MAJ 14/03/11 - 9H30 Point nucléaire : - Deux explosions simultanées ont eu lieu ce matin dans la centrale de Fukushima (Fukushima I-3). Les causes sont encore en cours d’analyse, mais les autorités japonaises viennent de confirmer qu’il s’agit bien d’une explosion d’hydrogène (comme avant-hier à Fukushima I-1), sans endommagement du réacteur. Les mêmes autorités estiment que la situation est sous contrôle et qu’aucune autre explosion n’est attendue. Selon l’Agence de sûreté nucléaire, avec laquelle nos spécialistes sont en contact, les émanations radioactives seraient du même ordre que celles de l’explosion précédente. L’état des radiations sur tout le territoire japonais peut être consulté à l’adresse suivante : http://www.bousai.ne.jp/eng. Elle montre que la situation était normale à partir de Ibaraki et en deçà, vers le sud, à 14h.30. Par ailleurs, selon l’Agence japonaise de météorologie, le vent était faible et orienté vers le nord-est, c’est à dire dans une direction opposée à celle de Tokyo. - Toujours selon la même source, la situation est stable partout ailleurs : les refroidissements des réacteurs se poursuivent. Point séisme - L’Agence japonaise de météorologie, compétente en la matière, confirme sa prévision faite hier de probabilité élevée (70% dans les trois jours) de réplique forte (7). Le service scientifique de l’Ambassade s’étonne de cette annonce et relève que le scénario habituel est celui d’un décroissement du nombre de répliques et de leur magnitude dans le temps. Les vérifications sont en cours en lien avec l’Agence.    14/03/11 - 00h04 A l'heure actuelle ou nous écrivons ces lignes, le bilan ne cesse de s'allourdir sans compter le risque de catastrophe nucléaire s'affirmant d'heure en heure. Actuellement deux scénarios sont possibles : 1 - Une mise sous contrôle des centrales défectueuses : dans ce cas le risque reste celui d’une contamination résiduelle liée au relâchement contrôlé de gaz radioactifs, avec un risque négligeable pour l’agglomération de Tokyo. Ce scénario est actuellement privilégié par les autorités japonaises et par un grand nombre de scientifiques. 2 - Ou au contraire l’explosion d’un réacteur avec dégagement d’un panache radioactif. Ce panache peut être sur Tokyo dans un délai de quelques heures, en fonction du sens et de la vitesse du vent. Le risque est celui d’une contamination. La période critique sera les trois à quatre jours à venir, durée estimée du refroidissement des réacteurs L’Agence Météorologique japonaise vient de faire état de la probabilité d’une réplique de magnitude 7. Cette probabilité est de 70% dans un délai de trois jours et de 50% dans les deux jours suivants.     Plus d'informations sur le site de l'ambassade japonaise : www.ambafrance-jp.org ou si vous souhaitez suivre l'actualité en direct le site de la chaine TBS assure un suivi de la situation à cette adresse : http://news.tbs.co.jp/
Lu 1178 fois Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 10:31

Laissez un commentaire

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.