French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Kanako Otsuji - la première politicienne gay du Japon à poser sa candidature au Sénat

A 33 ans, Kanako Otsuji est la plus jeune député d’Osaka; En juillet, elle sera aussi la première politicienne ouvertement gay posant sa candidature pour un siège au Senat, la haute Chambre du Régime du Japon.Plus d'information dans la suite de cet article.

D’allure sportive, une coupe de cheveux courts et un sourire en coin, Kanako Otsuji ne ressemble certainement pas à une femme d'assemblée "typique". Elle le membre le plus jeune de l'Assemblée Préfectorale d'Osaka et une des seulement six femmes de l’assemblée distinctement dominé par les hommes.

Elle est soutenue par le Parti Démocrate de Libéral gouvernant (le PLD) pour son élection de juillet prochain pour le Senat.

Tandis qu'elle était toujours ouverte sur sa sexualité, son équipe de campagne lui conseillait constamment de garder le secret sur sa préférence sexuelle. Cependant depuis l'élection de l’assemblée en avril 2003, l'ancienne championne junior de karaté, qui a étudiée le coréen et le taekwondo à l'Université de Séoul, lui a servie dans son appui sur les droits des lesbiennes et des homosexuels.

Beaucoup de ses actes, ont contribués à faire passer une loi permettant aux couples homosexuels à Osaka de demander des logements sociaux - un droit qui était réservé aux couples marié. Elle a déclarée  publiquement son homosexualité le jour de la Gay Pride à Tokyo en 2005.

En aout 2005, elle publie son autobiographie: Un voyage pour trouver mon vrai moi (カミングアウト~自分らしさを見つける旅). Elle a depuis participée et apparue à plusieurs événements de la fierté gay, puis elle fut la directrice des affaires générales de la parade de l'Arc en ciel à Kansai en 2006. La meme année, elle fut l'une des représentantes à la conférence mondiale de l'association gay à Genève.

Face à la critique et aux doutes, les efforts d'Otsuji  lui ont permis d’avoir le soutien des électeurs et l’appui de ses confrères. Son mandat ayant expiré au mois d’avril, elle n’a pas voulu se représenter préférant poser sa candidature à un siege au Senat du Japon. Dans n’importe quel cas si elle échoue ou réussit elle sera largement reconnue par la communauté LGBT qui reconnait son chemin parcouru comme important dans le combat sur l’égalité des droits des homosexuels et des droits lesbiens au Japon.

Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 14:40

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.