French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian
Le groupe Yaneka, composé du duo Japonais Chiyako Maeda et de son frère Yuichiro seront en concert à l'Asian Bar dans le 8eme arrondissement de Paris, le 13 février prochain, laissez-vous envouter par la pop/folk ambiante de ce groupe venant d'Osaka.  
Journée chargée en actualité le 26 septembre 2007 pour Ai Otsuka avec les sorties de son nouvel album Love Piece, la réedition de sa compilation Ai am BEST et le DVD de sa tournée Ai am BEST Tour 2007.Retrouvez plus d'informations dans la suite de cet article.
A 33 ans, Kanako Otsuji est la plus jeune député d’Osaka; En juillet, elle sera aussi la première politicienne ouvertement gay posant sa candidature pour un siège au Senat, la haute Chambre du Régime du Japon.Plus d'information dans la suite de cet article.
Le festival Danjiri, qui s'est déroulé le 14 et 15 septembre 2006, est le festival qui attire le plus de personnes aux alentours de Kishiwada (Préfecture de Osaka). Il est connu malheureusement pour sa dangerosité (dû aux chars du festival) : pas moins de 40 hommes sont décédés depuis 1898. Il n'y a aucun festival ressemblant au festival Danjiri au Japon. Le festival Danjiri, le pourquoi du comment ? A Kishiwada, il y a 84 Danjiri qui forment un genre de flottille routier, environ 200-1200 familles possèdent un Danjiri. Dans beaucoup de cas, le nom de la communauté correspond à l'adresse de la communauté par exemple 679, habutaki-chou, Kishiwada, Osaka, Japon. Le Danjiri n'est pas équipé d'un moteur, les participants de chaque communauté (environ 400-800 hommes) doivent tirer le Danjiri par la puissance humaine. Le but est de tirer le Danjiri, dans toute la ville et le plus vite possible. Il est extrêmement dur de contrôler le mouvement du Danjiri qui, à cause de la force centrifuge, peut se retourner ou entrer en collision dans un bâtiment (la plupart des accidents arrivent aux coins des rues). Ce qui peut paraitre bizarre, c'est que les hommes tirant les Danjiri sont fiers lorsque l'engin de plusieurs kilos se retourne :  les différentes communautés essayent d'aller le plus vite possible dans ces rues. Mais quel but pousse ces gens à faire un festival aussi dangereux ? Nous pouvons dire qu'il s'agit plus d'une performance physique et de l'accomplissement en soit, lorsque les Danjiri arrivent à tout allures dans les rues, chacun peut sentir la joie de vivre des personnes tirant les Danjiri et ce serait là la motivation la plus grande de la participation à ce festival. 

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.