French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Monochrome Factor - Tome 7

Paru en mai 2012 chez Soleil Manga, découvrez le septième volume de Monochrome Factor de Kaili Sorano où le lecteur sera entrainé dans un monde parallèle composé d'ombres que les humains ne peuvent voir. Disponible chez notre partenaire Fnac.com

En France :
Tome 1 le 17/11/2010
Tome 2 le 19/01/2011
Tome 3 le 16/03/2011
Tome 4 le 18/05/2011
Tome 5 le 17/08/2011
 
Tome 6 le 16/11/2011
Tome 7 le 23/05/2012
Tome 8 le 22/08/2012
Tome 9 le 23/01/2013
Tome 10 le 11/09/2013

Au Japon
Série terminée : 11 tomes

Site de l'éditeur
 : www.soleilmanga.com



Aya et Lulu s’affrontent mais le combat tourne rapidement à l’avantage de Lulu, qui parvient à créer son propre espace-temps et à se transformer en un gigantesque serpent. Aya est donc en mauvaise posture puisqu’elle se retrouve dans une dimension qui n’est autre que le corps d’Aya et sur laquelle celle-ci a donc une emprise totale…



Ce tome marque la fin de la première phase, dans le monde de la lumière, soit le monde des humains. En effet, après la conclusion de l’affrontement entre Aya et Lulu, les combats cessent momentanément et nos héros choisissent de passer à l’attaque. Ils se préparent donc en conséquence.

On a aussi de nouvelles révélations clefs, même si pour être honnête la partie concernant le « maître » ou « patron » n’est pas vraiment surprenante ; on la voyait venir en fait, contrairement au héros qui comme toujours ne comprend pas grand chose… Mais au moins une fois cela établi, on peut avancer encore un peu plus dans la trame principale.

Une fois l’équipe briefée et décidée à aller dans le monde des Ombres, chacun part se préparer de son côté ; l’occasion pour Akira et Kengô de discuter sérieusement et de renforcer leur amitié en se remémorant leur rencontre en primaire. Cela nous permet de voir certains détails lourds de sens, notamment la tendance de Kengo à attirer l’ombre qu’on avait découverte dans le cinquième volume et qui change grandement la donne quant à la raison de leur première bagarre. Et dans les toutes dernières pages, l’apparition dans leur passé d’un autre personnage nous fait nous interroger sur la nature réelle des pouvoirs de Kengô, personnage qui décidément est bien mystérieux sous des aspects de simplets un peu faiblard.


Remerciements aux éditions SOLEIL MANGA pour nous avoir fourni ce tome

© Kaili SORANO / MAG Garden Inc.
Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 16:06

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.