French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Broken Blade - Tome 8 à 10

Paru en 2011 et 2012 chez Doki-Doki, retrouvez les tomes 8 à 10 de Broken Blade signé Yoshinaga Yûnosuke, un seinen autour des mecha dans un monde où les pays sont en guerre pour leur indépendance. Disponible chez notre partenaire Fnac.com


En France :
Tome 1 le 10/02/2010
Tome 2 le 10/02/2010
Tome 3 le 14/04/2010
Tome 4 le 16/06/2010
Tome 5 le 25/08/2010
Tome 6 le 06/10/2010 
Tome 7 le 01/12/2010

Tome 8 le 06/04/2011
Tome 9 le 14/09/2011
Tome 10 le 09/05/2012

Au Japon :
Série en cours : 12 tomes

Site de l'éditeur
 : www.doki-doki.fr



Une balle qui vient briser les promesses... Dirigé pas Bades, le commando Sperta pousse Lygatt et son groupe dans leurs derniers retranchements. Alors que le Delphing est sur le point de s’immobiliser à nouveau, c’est Gilg qui se jette à corps perdu dans un combat titanesque !



Le tome 8 se détache visuellement avec sa couverture féminine et estivale représentant la reine en maillot de bain. Pourtant on reste sur le champ de bataille et ce qui se passe reste sordide. L’intervention de l’imprévisible Gilg vient à nouveau faire pencher la balance en faveur de nos héros même si comme toujours avec lui on reste dans le doute. Dans le premier chapitre de ce huitième volume, on appréciera un effort fait dans les combats avec les mechas qui permet de mieux comprendre qui est aux commandes : le traditionnel insert du pilote en visuel à côté de sa machine pendant l’estoc.

Ce tome à la couverture légère s’avère par ailleurs très dur et on doit reconnaître que l’auteur n’hésite pas à montrer la dure absurdité de la guerre. Ainsi les morts se multiplient cette fois encore, touchant aussi les protagonistes : ça change des nombreuses séries où la plupart des personnages clefs s’en sortent toujours d’une manière ou d’une autre, quitte à utiliser des pirouettes narratives pour faire revenir ceux qu’on croyait morts. Rien de tout ça ici, les morts nous sont montrés pour ne laisser aucune ambiguïté – écrasés dans leurs golems ou une balle dans la tête, histoire de ne laisser aucune place au doute.

Dans le tome 9, après bien des événements pour le retarder, on assiste au siège de Kreeshna par Athnès. Le combat change à nouveau de registre, avec en parallèle les diverses manœuvres politiques qui font leur retour, faisant notamment osciller Owland, la troisième puissance en présence, entre une confortable neutralité et la possibilité de devenir l’allié d’un des deux pays. C’est aussi l’heure des trahisons, dans les divers camps, mais principalement du côté de Kreeshna, quand les couards tentent de sauver leur peau au détriment des autres et de leur patrie.

Bref, l’auteur continue de montrer toutes les laideurs cachées derrière les idéaux brandis pour justifier les guerres, et en ce sens sa série peut faire réfléchir sur toutes les guerres. D’ailleurs, on apprécie l’absence totale de manichéisme dans la série ; certains personnages sont certes antipathiques, mais ce dans les divers factions présentées, et la majeure partie des personnages est somme toute attachante, tous camps confondus.

Tout ce qu’on sait des raisons profondes de cette guerre, c’est qu’elle est liée à d’anciennes oppositions, relatées différemment dans les livres d’histoire des deux pays concernés ; du coup on n’a pas d’éléments pour faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre, et plus que la victoire d’un des camps, on espère voir le rétablissement de la paix dans les meilleurs délais et conditions possibles.

Avec le tome 10, la bataille décisive se poursuit et se termine. Lygatt arrive à un autre stade psychologique et agit plus comme un guerrier, comme l’annonce la couverture qui nous dépeint sa rage de vaincre. La fin du combat arrive à point nommé et laisse place à une période de calme où la trame émotionnelle peut avancer à nouveau. C’est aussi l’occasion de voir les soldats en civil. A ce stade, le récit a grandement avancé et l’on peut s’attendre à voir la série se terminer dans les volumes suivants, tout comme un nouveau retournement de situation pourrait être crédible. En effet, l’auteur peut choisir de faire partir les survivants du camp des vaincus en représailles ou laisser l’aspect guerrier de côté pour se concentrer sur le quotidien qui se reconstruit parmi les ruines. Le tome 11 sera déterminant de ce point de vue.



Remerciements aux éditions DOKI-DOKI pour nous avoir fourni ces tomes


Broken Blade © YOSHINAGA Yûnosuke / Flex Comix Inc. / Doki-Doki

Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 16:06

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.