French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

BTOOOM ! - Tome 1 à 3

Parus en 2012 chez Glénat, découvrez les trois premiers tomes de la série BTOOOM ! de Jun’ya Inoue, une sorte de Battle Royale explosive par l’auteur d’Otogi Matsuri (Doki Doki). Disponible chez notre partenaire Fnac.com

En France :

Tome 1 le 04/01/2012
Tome 2 le 07/03/2012
Tome 3 le 09/05/2012
Tome 4 le 04/07/2012
Tome 5 le 05/09/2012
Tome 6 le 07/11/2012
Tome 7 le 27/02/2013
Tome 8 le 01/05/2013
Tome 9 le 19/06/2013
Tome 10 le 04/09/2013

Au Japon
Série en cours : 13 tomes
     
Pour public averti

Site de l'éditeur
 : www.glenatmanga.com


Le jeune Ryota Sakamoto vit confiné chez lui et passe ses journées à jouer online. Ce paisible quotidien est perturbé lorsque de mystérieux hommes en noir l'enlèvent et le transportent sur une île déserte. Le voilà contraint d'employer des bombes pour combattre d'autres participants ! Pourquoi ? Pour qui ? Ce jeu intitulé “Btooom !” présente des caractéristiques identiques à celui sur lequel Ryota passait jusque-là tout son temps !! Bombes à retardement, à fragmentation ou télécommandées, à lui de faire exploser ses adversaires pour pouvoir survivre !! Un jeu d'action sans concession !!



Si l’on s’accordera à dire que parfois le héros n’est pas bien malin malgré son statut, force est de constater que BTOOOM ! est sans doute l’une des nouvelles bombes (sans jeu de mots…) du shônen manga. On y retrouve des thématiques fortes comme le huis-clos meurtrier qui a déjà fait ses preuves avec Battle Royale (Soleil Manga), Doubt (Ki-Oon) ou Judge (Ki-Oon) ; on lui ajoute le très à la mode jeu vidéo online qui devient réel comme dans Sword Art Online ou – dans le domaine cinématographique – Existenz et Avalon pour n’en citer que quelques-uns.

En termes de rythme, Jun’ya Inoue nous avait déjà soufflé avec les douze tomes d’Otogi Matsuri (Doki Doki) ; son talent se confirme ici avec une distillation des informations tout à fait équilibrée, qui fait qu’on reste pris dans le rythme du début à la fin de chaque chapitre et qu’on a hâte de lire le suivant. Bien sûr il use des classiques effets suspense propre à ce genre de série, mais force est de constater que ça marche parfaitement.

Comme c’est souvent le cas avec ce genre de manga, on a à travers la fiction une critique d’une réalité ; ici bien sûr, on pensera tout de suite aux jeux violents à outrance. Mais au-delà de cela, l’auteur nous montre aussi les travers de la société qui les juge mais continue pourtant de les véhiculer. Ainsi le héros est en fait un hikikomori – il ne sort plus de chez lui et se contente d’une vie qui s’arrête aux murs de sa chambre. Sa seule fenêtre sur l’extérieur est son PC et en particulier le jeu BTOOOM !. Et cet état de fait est le résultat non pas d’une pathologie, puisqu’il s’agit d’un ancien élève brillant, mais d’une incapacité à trouver sa place dans une société formatée (et le système d’éducation en prend un coup au passage). Mais tout ceci reste en filigrane, la série restant basée sur l’action et les mystères.

Une fois le fonctionnement de base mis en place dans le premier tome, les rencontres s’enchaînent. Au début, on ne sait pas vraiment pourquoi les personnages se sont retrouvés là, ni combien sont présents sur l’île, ce qui ajoute au mystère et nous intrigue en conséquence. Dans ces trois tomes, il va sans dire qu’on en apprend peu sur les tenants et les aboutissants – juste assez pour garder notre attention tout en nous mettant dans l’ambiance. On se concentre ici sur le fonctionnement du jeu, les personnages et les différentes réactions qu’ils peuvent avoir.

Difficile ici aussi de ne pas faire un parallèle avec Battle Royale, puisque le groupe des héros souhaite vaincre en équipe pour sauver tout le monde, tandis que d’autres, moins scrupuleux, travaillent à leur survie personnelle. Dans cette optique, on distingue ceux qui font cavalier seul plus ou moins ouvertement et ceux qui joue la carte de la fausse gentillesse. Du coup, chaque nouvelle rencontre est potentiellement dangereuse, quelle que soit la tournure qu’elle prend.

Au-delà de la critique de la société actuelle, cette série, comme les autres que nous avons citées, dépeint l’humain sous un jour peu optimiste : dans des circonstances particulièrement extrêmes, la loi de la jungle tend à s’imposer pour certains qui abandonnent leur humanité ; et comme toujours ou presque, on nous propose un héros qui refuse de l’accepter et qui souhaite sauver tout le monde. Malgré toute la noirceur décrite, ce type de personnage représente l’espoir ; mais il reste naïf à un point peu croyable, voire niais, sans doute à cause de la vision manichéenne de l’homme que cela implique : si bonnes que soient nos propres intentions, pouvons-nous nous retrouver dans ces héros si parfaits dans leur volonté d’aider les autres ? Bien sûr les tueurs sont le plus souvent détestables dans ces séries, qui sont loin de prôner la violence, contrairement à ce qu’on pourrait être tenté de croire, mais ne sont-elles pas un peu trop simplistes ?

BTOOOM ! est une série qui a plusieurs niveaux de lectures. Au premier degré, il s’agit d’un thriller high-tech avec beaucoup d’action – du genre où on ne réfléchit pas trop une fois les ficelles comprises – mais si justement on commence à réfléchir, la série est plus profonde qu’il n’y paraît. En ce sens, elle interpellera sans doute de nombreux lecteurs et chacun pourra y trouver son compte grâce à ces différentes strates de lecture possibles.

Vous l’aurez compris, tout en étant différente dans ses thématiques, cette série est proche de Battle Royale. On ne saurait que trop la conseiller aux fans donc ! Mais si vous n’avez pas aimé Battle Royale pour des raisons telles que le massacre entre camarades, le choix d’une classe pour s’entretuer comme système pour baisser le taux de délinquance ou encore (pour la version manga uniquement) le dessin particulier du mangaka ou les ajouts de scènes érotiques malsaines, penchez-vous sur cette série qui offre une bonne alternative au schéma de massacre imposé en huis-clos et évite les écueils cités plus haut (notamment l’aspect sexy, malgré des couvertures pouvant suggérer le contraire).


Remerciements aux éditions GLENAT pour nous avoir fourni ces tomes

BTOOOM! © 2009 Junya INOUE / Shinchosha Publishing Co.

Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 16:11

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.