French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

King's Game - Tome 1

Paru le 14 février 2013 chez Ki-oon, découvrez le premier tome de King’s Game de Nobuaki Kanazawa et Hitori Renda. Un thriller horrifique où le jeu du roi prend une tournure dangereusement sérieuse. Disponible chez notre partenaire Fnac.com

En France :
Tome 1 le 14/02/2013
Tome 2 le 11/04/2013
Tome 3 le 13/06/2013


Au Japon :
Série terminée : 5 tomes


Site de l'éditeur : http://ki-oon.com/


Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange SMS qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. Le mystérieux expéditeur du message prétend que la classe entière joue à un « King’s Game ». Jour après jour, les défis se succèdent, et les lycéens sont bien obligés de se rendre à l’évidence : ils ont 24 heures pour s’éxécuter et la sanction en cas de désobéissance est la mort. Suicides ou meurtres ? Puissances occultes ou criminel de chair et de sang ? Où qu’elles soient, quoi qu’elles tentent pour s’échapper, la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu’il ne s’abatte ? King’s Game… 1 classe, 32 élèves, 24h pour obéir. Une seule sanction : la mort.



Présenté comme la relève après Doubt et Judge de Yoshiki Tonogai, ce thriller nous plonge dans une horreur un peu différente. Pas de huis clos et d’ambiance étrange et morbide dès le départ, plutôt un cadre classique avec un jeu qui semble banal et anodin de prime abord. Pourtant le climat qui s’installe devient vite malsain, chacun étant possiblement suspect, et l’explication surnaturelle restant envisageable tant chaque action semble sous contrôle. En ce sens, la série est en effet assez proche des deux thrillers précédents. En revanche le ton reste beaucoup plus lycéen, sans symbolique forte comme le Loup dans Doubt ou les péchés dans Judge. Et avec l’élimination progressive des élèves, difficile de ne pas penser aussi au célèbre Battle Royale !

Mais les ressemblances s’arrêtent là et si King’s Game évoque de grands titres, il ne part pas aussi fort. D’ailleurs le premier défi (un baiser) n’est pas vraiment palpitant. De plus, à la clôture de ce premier volume, on commence à craindre un travers : que les défis du roi ne soient un peu trop orientés sur la sexualité. Car si ce n’est pas le cas pour chaque, il faut admettre que la majeure partie de ceux de ce premier volet le sont ; quant aux autres, il faut avouer que ça ne vole pas haut (ce qui contribue à l’incrédulité des personnages et à créer un effet de décalage entre le « crime » de désobéissance et le châtiment mortel) et qu’on retrouve vraiment le genre de gages que les ados peuvent inventer pour un jeu comme celui-ci.

Nous attendons donc la suite pour savoir si King’s Game sera à ranger dans les thrillers incontournables ou avec les titres sans saveurs qui essaient de les imiter.


Remerciements aux éditions KI-OON pour nous avoir fourni ce tome

© Hitori Renda, Nobuaki Kanazawa 2010 / Futabasha Publishers Ltd.
Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 16:11

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.