French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Broken Blade - Tome 4 à 7

Paru en 2010 chez Doki-Doki, retrouvez les tomes 4 à 7 de Broken Blade signé Yoshinaga Yûnosuke, un seinen autour des mecha dans un monde où les pays sont en guerre pour leur indépendance. Disponible chez notre partenaire Fnac.com

En France :
Tome 1 le 10/02/2010
Tome 2 le 10/02/2010
Tome 3 le 14/04/2010
Tome 4 le 16/06/2010
Tome 5 le 25/08/2010
Tome 6 le 06/10/2010 
Tome 7 le 01/12/2010
Tome 8 le 06/04/2011
Tome 9 le 14/09/2011
Tome 10 le 09/05/2012

Au Japon :
Série en cours : 11 tomes

Site de l'éditeur
 : www.doki-doki.fr



Quelque part entre la crainte et l'attirance... Grâce aux performances du Delphing piloté par Lygatt, le combat pour la défense de Bynonn-Ten s'est achevé sur une victoire de Kreeshna : Zeth quitte le champ de bataille grièvement blessé par son ancien ami, alors que Cleo tombe entre les mains de l'ennemi. Athnès est atteinte, dans sa chair comme dans son cœur. C'est le moment que choisit le général Bhorcys pour enfin entrer en scène...



Le tome 4 est celui des préparatifs après le prologue offert par les 3 premiers volumes. On altere scènes de combats et scènes d’explication de manière plutôt équilibrée. Mais l’effet n’est pas forcément si réussi puisque les scènes d’actions sans dialogue manquent de clarté et sont parfois brouillons d’un point de vue narratif ; quant aux phases de longs dialogues, comme c’est souvent le cas dans les univers de ce genre, où tout est à expliquer, elles sont parfois longuettes et ne parviennent pas à nous captiver.

On apprend toutefois pourquoi Athnès attaque Kreeshna, une information laissée de côté jusque-là et qui permet de faire un écho plus grand encore avec la situation réelle et la question du pouvoir et des ressources énergétiques. D’extraverti, le personnage de Lygatt devient taciturne depuis qu’il a fait face à la mort. Ce qui semblait un triangle amoureux plus ou moins résolu par le mariage de deux des protagonistes ressurgit vaguement, mais sans que le héros n’en ait réellement conscience.

Autre travers de la série, propre aux séries centrées sur les mécha : des explications théoriques longues sur les différents modèles pour au final faire ressortir les prototypes improbables, censés être inachevés, incomplets, etc. De ce point de vue, on est proche d’un Gundam W mais dans un univers désertique et non spatial.

Avec le tome 5, on plonge dans la guerre et ses batailles. Quelques passages sanglants malgré les mechas qui protègent les combattants ; en ce sens la série évite la déshumanisation des guerriers par leur machine et on voit dans quel triste état le pilote ressort de son golem. Mais la guerre prend une tournure très stratégique dans ce tome, et il s’agit d’affrontement plus liés au mental que de rencontres en force. L’escadron intégré par le héros revient bien sûr sur le devant de la scène, mais pas forcément de manière prévisible ; le nouveau personnage notamment ne manque jamais de nous surprendre à ce stade.

Dans le tome 6, on a un petit retour au calme suite à une bataille mouvementée. Mais c’est aussi le moment que le héros choisit pour se montrer à nouveau immature et entêté… Cela l’entraîne dans une confrontation avec un général adverse puissant et bien décidé à s’emparer de son golem unique. Par ailleurs, on voit la mise en place d’alliances politiques en fond et la situation semble se complexifier sans cesse. A ce stade, on en sait finalement encore très peu sur les motivations des différents pays concernés. Pire, on a souvent du mal à savoir qui est qui et dans quel camp… On peine un peu à voir où l’auteur veut en venir et on espère franchement que les choses vont se décanter, car la multiplication des personnages a pour effet de nous embrouiller un peu.

Et cela se poursuit dans le tome 7, qui fait apparaître encore d’autres personnages. Les combats de mecha prennent une grande place et malheureusement ils restent difficiles à suivre. C’est là le gros défaut de cette série : des mechas qui se ressemblent trop et des combats qu’on ne comprend pas car ils sont mal représentés. Car ceci mis à part, il y a de bons éléments, avec des personnages charismatiques, une trame moins simpliste qu’il n’y paraît et un dessin globalement agréable. Les personnages qu’on côtoie depuis le début sont attachants et la série garde une certaine forme d’humour malgré la dureté de son propos. On en vient à se dire que l’auteur aurait sans doute mieux fait d’opter pour un autre mode de combat, ce qui aurait rendu Broken Blade plus intéressant et compréhensible.


Remerciements aux éditions DOKI-DOKI pour nous avoir fourni ce tome 


Broken Blade © YOSHINAGA Yûnosuke / Flex Comix Inc. / Doki-Doki
Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 16:11

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.