French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Naru Taru - Tome 12

Paru le 18 avril dernier chez Glénat, retrouvez le douzième et dernier tome du manga Naru Taru de Mohiro Kitoh, l'auteur de la série Bokurano, notre enjeu. Disponible chez notre partenaire Fnac.com

En France :
Tome 01 le 01/07/2009
Tome 02 le 23/09/2009
Tome 03 le 11/11/2009
Tome 04 le 17/02/2010
Tome 05 le 19/05/2010
Tome 06 le 25/08/2010
Tome 07 le 17/11/2010
Tome 08 le 04/05/2011
Tome 09 le 17/08/2011
Tome 10 le 16/11/2011
Tome 11 le 18/01/2012
Tome 12 le 18/04/2012

Au Japon
Série terminée : 12 tomes

Site de l'éditeur  : www.glenatmanga.com


La catastrophe nucléaire a finalement eu lieu, et les capitales du monde entier tombent une par une. Tokyo n’a pas encore été frappée, mais il s’agit visiblement d’un court sursis. Tandis que la ville est évacuée vers l’aéroport Motoki, Shiina et son père tentent d’arrêter la folie destructrice de Naozumi, Bungo et Satomi. Parviendront-ils à les arrêter ?



Un final sombre et torturé, un peu inattendu mais très bien amené et qui vient conclure la série avec brio. Si la série Bokurano du même auteur partait plus fort que Naru Taru, la mise en place s’avère ici très efficace. On apprécie beaucoup l’évolution des personnages et l’absence de manichéisme. L’inquiétude nucléaire qui planait déjà à l’époque de l’écriture de ce manga prend un sens plus fort maintenant que le Japon a connu la tragédie de Fukushima, et il est étonnant de voir qu’une série qui date de si longtemps se lit comme d’actualité. Le graphisme sobre et efficace de Kitoh, avec son trait reconnaissable et ses héroïne longilignes, sorte de femmes-enfants ambigües, comme si les jeunes filles devaient murir trop vite, sans que leur corps puisse suivre, est pour beaucoup dans l’impact que cette série nous laisse, et le parti pris final est vraiment novateur et percutant. Les bonnes fins de manga sont – il faut l’avouer – assez rares et on ne peut donc que se réjouir de trouver que Naru Taru se termine de manière vraiment satisfaisante.


Remerciements à l'editeur GLENAT pour nous avoir fourni ce tome

NARUTARU © 1998 Mohiro Kitoh / KODANSHA Ltd.

Dernière modification le samedi, 27 juin 2015 11:16

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.