French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Marie-Antoinette et la Guerre d'Indépendance américaine - Le test

Sortie en France le 18 octobre dernier Nemopolis spécialisé dans les jeux vidéos culturel nous propose de nous plonger en plein 18ème siècle avec le Point&Click Marie-Antoinette et la Guerre d'Indépendance Américaine, Episode 1 : la Fraternité du Loup.  
On se retrouve toujours un peu fébrile devant un jeu dit culturel, dont la principale peur est de se retrouver devant un jeu ennuyant car pour beaucoup d'entre nous, il est difficile d'associer le fait d'apprendre tout en s'amusant à un jeu video. On se souviendra de la grande époque de ces jeux, il y a une bonne dizaine d'années avec l'éditeur français Cryo qui avait lancé Versailles ou bien encore Egypte, en realisant l'exploit de recréer des lieux très fidèles aux originaux pour la 3D de l'époque, tout en gardant un scenario plutot envoutant.

 
Nemopolis est un editeur français existant depuis un peu plus de 7 ans qui a "repris" le flambeau des jeux culturel en nous envoyant à des epoques comme Versailles et de partir à la rencontre de Marie-Antoinette. Sous son nom assez long le jeu "Marie-Antoinette et la Guerre d'Indépendance Américaine, Episode 1 : la Fraternité du Loup." nous propose de suivre Oscar, un petit robot créé par le professeur Vingt, capable de remonter le temps. L'histoire commence par une sympatique vidéo entièrement en français, où nous suivons le professeur Vingt dans une machine à voyager le temps, cependant le diaboliques du Dr. Du Noï s'empare de cette machine afin de mettre à execution son plan. Après l'avoir poursuivi au Moyen Âge, dans le Paris du Ier empire et à la cour de Versailles en compagnie de Louis XIV et de Vauban, le machiavélique docteur a en effet remonté le temps jusqu'en 1781, en pleine guerre d'indépendance américaine.

On se retrouve assez vite plongé dans l'histoire du jeu, peut-être même un peu trop vite puisqu'il faut reussir à suivre et à ingerer les differentes informations que l'on nous donne pendant cette intro. Cela donne donc un début de jeu légèrement confus ne prenant pas le temps de nous présenter réellement les personnages. On se retrouve donc très vite dans une situation de tout bon Point&Click c'est à dire rechercher des informations ou des objets afin d'avancer dans notre quête. Même si l'on retrouve certains décors "classiques", le jeu est constitué d'une cinquantaine de décors et lieux historiques de bonne qualité, il ne faut pas oublier que nous sommes sur Nintendo DS. Du côté de l'animation, on pourra sentir une certaine raideur dans celle des personnages au niveau des videos, cela peu paraitre assez bizarre les premieres secondes mais on fini par s'y habituer. L'ensemble est donc plutot homogène donnant un petit effet BD.

 
Les enigmes fonctionnent toutes un peu près de la même façon, on arrive dans un lieu, on recherche dans un premier temps des objets qui sont la plupart du temps visibles à l'écran, que vous combinerez par la suite, ces mêmes objets nous permettant d'avancer. dans l'histoire. D'ailleurs le système de menu est plutot pratique puisque nous avons tout sous la main, même une petite aide nous affichant certains points où nous pouvons cliquer dessus, ce système s'accordant plutot bien à celui de la DS. En plus des centaines d'enigmes, le jeu vous proposera une quarantaire de devinettes qui sont pour la plupart basées sur des faits réél. Les enigmes vous feront parfois réfléchir mais dans tous les cas, il n'y a vraiment rien de vraiment très compliqué, surtout qu'en cas d'echec il suffira ,dans le cadre des questions, de re-discuter avec le même personnage afin que la question soit reposée. Ce mecanisme "d'aide"vous sera proposé tout au long du jeu.

"Marie-Antoinette et la Guerre d'Indépendance Américaine, Episode 1 : la Fraternité du Loup" connait donc quelques petites imperfections au niveau de la réalisation, certes certains décors sont beaux mais restent parfois indigne pour une DS et certains dialogues pourront parraitre incipides donnant un coup de mou au jeu. On regrettera certaines phases de mini-jeu comme par exemple la bataille navale où les mouvements restent parfois approximatifs.

Même si en plus ou moins 3 heures le jeu sera bouclé, "Marie-Antoinette et la Guerre d'Indépendance Américaine" proposera de passer un bon moment ludique qui raviera les petits en soif de connaissance, les plus agé risque de bouder quelque peu le jeu pour choisir par exemple un Professeur Layton. On notera la bonne idée d'avoir inclus une encyclopédie reprenant les différents évènements et personnages rencontrés pendant le jeu, nous donnant ainsi plus d'informations sur ce sujet.  Vous l'aurez compris "Marie-Antoinette et la Guerre d'Indépendance Américaine" ne séduira peut être pas les hardcores gamers mais il aura le merite de nous faire apprendre ou reviser l'histoire de France et L'indépendance de l'Amerique.



Plus d'informations sur le site de l'éditeur : www.nemopolis.fr

 
Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 15:12

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.