French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Magazine BExBOY - Volume 7

Paru le 08 juillet dernier aux éditions Asuka, retrouvez le septième volume du magazine BExBOY, destiné principalement aux fans de boy's love. Disponible chez notre partenaire Fnac.com
Volume 1 le 09/07/2009
Volume 2 le 24/09/2009
Volume 3 le 26/11/2009
Volume 4 le 28/01/2010
Volume 5 le 22/04/2010
Volume 6 le 10/06/2010
Volume 7 le 08/07/2010
Volume 8 le 16/09/2010

Site de l'éditeur : www.asuka.fr/  



Vous pourrez découvrir dans ce nouveau numéro du Magazine BExBoy une nouvelle inédite de la célèbre Youka Nitta, seulement quelques semaines après sa parution dans le magazine BExBOY japonais, DOUBLE YOU.

Vous pourrez bien entendu y retrouver vos 6 séries toujours en cours :
- Yebisu Celibrities de Shinri Fuwa & Kaoru Iwamato
- School of the muse de Makoto Tateno
- Viewfinder, you’re my love prize in a biding cage de Ayano Yamane
- Welcome to Chemistry lab ! de Rie Honjoh
- My demon and me de Tsuta Suzuki


Ce nouveau magazine vous apporte sont lot d’exclusivité car vous pourrez également découvrir 4 nouvelles séries :
- In the Name of Beauty de Modoru Motoni : Ecrivain célèbre autant pour sa vie dissolue que pour ses romans policiers à succès, Shino Hôjô a posé une étrange pancarte sur la porte de sa maison : "recherche femme de ménage sachant faire bonne soupe miso (de préférence jeune et beau)". Interpellé par cette demande au style particulier, Misu va répondre à l'offre. Rapidement attirés l'un par l'autre, le jeune homme et l'artiste vont se livrer à une joute intellectuelle nourrie par l'esthétique des films de Visconti qui les mènera jusqu'à l'amour...

- In God’s Arms de Yonezou Nekota : Dans une école catholique qui regroupe un collège et un lycée, Marius est un élève de première renfrogné et solitaire. Uran, en troisième au collège, vient d’arriver dans l’établissement. Un soir, perdu dans les couloirs alors qu’il cherche à rejoindre son dortoir, Uran est témoin d’une curieuse scène entre Marius et un élève de terminale, Ginger. L’adolescent tombe sous le charme du mystérieux Marius, mais il semblerait que le cœur de ce jeune homme taciturne ait déjà été capturé d’une bien étrange manière !

- Open 24 hours a day de Moi Tennohji : Nakamachi travaille quelques jours par semaine dans une petite supérette ouverte 24h/24. Depuis quelque temps, un mystérieux lycéen passe à sa caisse pour n’acheter que des sucettes. Intrigué et troublé par ce comportement étrange, Nakamachi va essayer de connaître la raison de cette attitude, et surtout décourager toute tentative de rapprochement amoureux du jeune homme. Mais Nakamachi va découvrir qu’il est bien plus ouvert d’esprit qu’il ne le pensait…

- Lost Memories de Yu Minazuki : Orphelin depuis que ses parents sont morts dans un accident quand il avait 16 ans, Akito vit dans la famille de Kô, son ami d’enfance, qui tient un restaurant-traiteur. Mais, à la suite d’un incident, Akito devient amnésique, incapable de reconnaître ses proches, les lieux qui lui étaient familiers, ou de se rappeler le moindre événement de son passé. Kô, amoureux de son ami depuis déjà longtemps, s’occupe d’Akito comme une mère, essayant de lui faire recouvrer la mémoire. Et si cette amnésie était un nouveau départ pour leur relation ?


Un an déjà que le magazine BExBOY existe et force est de constater que le bilan reste mitigé : d'une part, une volonté réelle de proposer un magazine de qualité avec un large choix de série variée pouvant toucher un large public, et comme le montre ce volume, des inédit dès que possible et peu de temps après la parution dans le grand frère japonais. Depuis le tome 2, les séries se sont vues complétées de petits plus un peu plus dans le concept magazine (horoscope etc, qui restent toutefois très discrets) et on a des pubs bien ciblées mais (car il y a un gros mais, voire 2) le BExBOY français fait toujours livre plutôt que magazine et on ne peut que constater que les séries phares sortent presque dans la foulée en relié, mettant en grand danger la raison d'être même du magazine de prépublication. Depuis peu, les éditions Asuka se concentrent beaucoup sur leur collection BL, qui reste maintenant le plus grand pan de leur catalogue, et on sent qu'ils ont vraiment envie de faire vivre le magazine, mais sur le long terme, nous gardons nos réserves sur le format de papier. Dans la mesure où les titres sortent en reliés dans la foulée, pourquoi conserver un papier si épais et ne pas plutôt proposer un papier plus mince et un prix plus attractif (quoique pour le coup, 5.95 au vu de l'épaisseur et du rythme de parution ça reste très raisonnable !). Bien sûr le public français n'est pas le public nippon et on pourrait difficilement imaginer de vendre un magazine de prépublication avec une part sur papier glacé (publicité, articles...) et des manga sur papier brouillon coloré... mais entre ce genre de magazine et le format livre, il doit bien y avoir un juste milieu !?

Remerciements aux éditions ASUKA pour nous avoir fourni ce magazine
Dernière modification le samedi, 27 juin 2015 19:24

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.