French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Hatchi au cinéma

Prévu pour le 9 juin prochain au cinéma réalisé par Lasse Hallström, Hatchi est adapté d'une histoire vraie s'etant déroulée au Japon pendant les années 20. Une histoire de fidélité exemplaire entre le chien et son maitre.  

Petite remarque concernant le titre du film, vous vous êtes certainement aperçu que le nom du film "HATCHI" a pris un "T" pour la version hors Asie, puisque normalement cela s'écrit "HACHI" voulant dire 8 en japonais, on pourra aussi entendre Hachikô (le suffixe kô étant une marque d'affection)

L'origine de l'histoire :

Hachikô est une véritiable légende au Japon, ce chien de race Akita Inu est né à la fin de l'année 1923. Il fut adopté alors qu'il n'avait que quelques mois par le professeur Hidesaburo Ueno, travaillant à l'université impériale de Tokyo.

Pendant près d'un an et demi, Hachi accompagna son maitre chaque matin à la gare de Shibuya, et il revenait chaque soir à cette même gare pour accueillir son maître, de retour du travail. Un jour de mai en 1925, le professeur
Ueno ne rentra pas de l'université, il mourrut sur son lieu de travail d'une attaque cardiaque.

Le chien fut recueilli par des amis de son maître. Cependant, Hachi restera à jamais fidele à son maitre et il retourna chaque soir, pendant plus de dix ans, à la gare de Shibuya, pour attendre le retour de son premier maître.

Les habitants du quartier de Shibuya furent si impressionnés par la fidélité du chien, qu'ils commencèrent à lui offrir de la nourriture et de l'eau. Rapidement la renommée du chien s'étenda au-delà de Tôkyô et il ne devint pas rare de voir arriver des touristes de différentes provinces juste pour avoir le privilège de voir et toucher ce chien ayant une fidélité exemplaire appelé Chûken Hachiko (Hachiko le chien fidèle)

Les années passèrent et Hachiko et devient malade étant touché par de l'arthrite et il fut bientôt incapable de marcher. Il continua cependant à se rendre à la gare où  il mourrut, le 7 mars 1935, à l'âge de 12 ans.

Depuis pour rendre hommage à la fidélité incontesté de ce chien, le Japon a érigé en 1936 une statue de bronze créé par le sculpteur Teru Ando. Cependant celle-ci fut fondue lors de la 2eme guerre mondiale pour l'armée impériale. En 1948, le fils du sculpteur fut désigné pour reproduire la statue à son identique. Depuis au Japon, on celebre le 7 mars devant la statue le Chûken Hachikô Matsuri (la fete de Hachiko le chien fidéle)

En 1987, un premier film fut adapté au cinéma portant le nom de Hichiko Monogatari réalisé par Seijiro Koyama avec entre autre Masumi Harukawa (Bokyo), Lasse Hallström ayant acquis les droits pour en faire une nouvelle adaptation plus actuelle.

 

Hachi Monogatari - Clip vidéo - 1987

 

Synopsis :
Pour Parker, professeur de musique à l'université, l'arrivée du chien Hatchi dans la famille fut un heureux événement. L'animal prit sa place auprès de chacun, mais c'est avec Parker qu'il passait le plus de temps. Chaque matin, le chien accompagnait son maître à la gare où il prenait son train, et chaque soir, l'animal venait l'y attendre. Cet attendrissant rituel rythmait la vie de tous ceux qui en étaient témoins... jusqu'au jour tragique où Parker ne revint pas. Hatchi continua à l'attendre. Il l'attendit chaque jour, jusqu'à la fin. À force de fidélité et de patience, l'animal devint non seulement une légende, mais il bouleversa tous ceux qui connurent son histoire.

 


Bande annonce Française - Hatchi - 2010

 

 

Site officiel du film : www.hatchi.fr

Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 10:31

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.