French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Rêves de Japon - MAJ

Du 2 mai au 30 septembre 2008, venez découvrir l'exposition intitulé "Rêves de Japon" qui a lieu au Musée de la Faïence à Sarreguemines (57).


L'EXPOSITION : 
Collection de Netsuke et d’Okimono Ivoire, bois de cerf, pierre et bois. (Japon ; XIXe siècle ) Coll. particulières.
Si le patrimoine local est le point d’ancrage de l’exposition, le parcours proposé appréhende plus largement le mouvement du Japonsime qui a fasciné des collectionneurs (Edmond De Goncourt), des artistes (Manet, Monet, Whistler, Bracquemond), et entrainé les industries d’art dans une dynamique de renouvellement des arts décoratifs. Autour des céramiques japonisantes des plus grands centres de production français, ivoires japonais, étoffes, publications ou encore estampes originales permettent de saisir cette fascination des contemporains du 19e siècle pour le Japon. De nombreux objets empruntés à des collections privées témoignent d’un engouement toujours vivant que l’on comprend aisément...

Céramique et japonisme
Le patrimoine de la ville de Sarreguemines est essentiellement lié à la faïence. C’est pourquoi le japonisme vu à travers la céramique constitue le coeur de l’exposition. En étudiant les collections, on s’aperçoit rapidement que ce n’est pas tant la porcelaine japonaise, pourtant connue et appréciée en Europe depuis le 17e siècle, qui inspire les industriels français au 19e siècle. C’est l’estampe. Celle-ci est copiée, interprétée, déclinée sur de nombreux supports en faïence ou en porcelaine. Tous les grands centres s’inspirent des dessins d’Hokusai, d’Utamaro et autres maîtres japonais. Le premier et plus célèbre des services de table japonisants est le service Rousseau, du nom de son commanditaire. Il s’agit de copies d’estampes, reportées sur des objets de forme très classique, mais à la manière japonaise, c’est-à-dire sans tenir compte du centrage ou de la symétrie. Dans un autre registre, certaines usines reproduisent avec leur céramique des matériaux exotiques comme la laque, déclinée en rouge ou en noir. Plus tardivement, ce sont les grès japonais, les objets de la cérémonie du thé, qui inspirent certains centres. Cette céramique d’aspect brut fascine les céramistes indépendants comme Delaherche ou Carriès. De nos jours encore la technique du raku, qui laisse toute latitude aux « accidents » de la cuisson, passionne les céramistes.

MAJ :
Dans le cadre de l'exposition, le service des publics vous invite à la conférence "Japonisme et Arts appliqués".
Par Emile Decker, Conservateur en chef des musées de Sarreguemines. Le dernier tiers du XIXe siècle a connu un engouement sans pareil pour toutes les formes d'art en provenance de l'Extrême Orient. Ce goût a particulièrement marqué les Arts décoratifs en Europe. La conférence présentera les formes du Japonisme, une des sources de l'Art nouveau.

Cette conférence aura lieu le 7 septembre à 16h au Musée de la Faïence de Sarreguemines.
Durée : 1h30
Entrée gratuite
Sur inscription au 03 87 98 93 50.
 


INFOS PRATIQUES :
Musée de la Faïence
17 rue Poincaré
52700 SARREGUEMINES

Horaires : Ouverts tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h, sauf le mardi. Du 1er juillet au 30 septembre, ouverts également le mardi.

Site: www.sarreguemines-museum.com

Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 15:01

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.