French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Setona Mizushiro, du shôjô mature et un peu de yaoi.

Encore totalement inconnue en France il y a à peine trois ans, Setona Mizushiro est une auteur prolifique avec pas moins de vingt séries à son actif pour un total de 54 volumes reliés. Alors que sa dernière série "L'Infirmerie après les cours" connaît un succès grandissant, retour sur ses oeuvres disponibles en France.    

C'est en 2005 qu'Asuka nous permet de découvrir pour la première fois Setona Mizushiro avec "X-Day", une oeuvre courte (2 volumes) mais qui annonce la couleur : oui, Mizushiro fait du shôjô, mais elle ne donne pas dans la romance guillerette.

En effet, "X-Day" nous narre la rencontre de quatre personnages hantés par leur mal de vivre et qui décide de détruire leur école. Dépression, violence, harcèlement, suicide... autant de thèmes qui ont tôt fait de donner une dimension plus profonde au paysage shôjô! (manga pour filles, NDR)

X day
Disponible chez notre partenaire Fnac.com

 "X-Day" connaît un succès d'estime, mais les éditions Asuka ont d'ores et déjà senti tout le potentiel de cette artiste un peu à part. Ainsi au printemps 2006, elle nous revient avec deux séries qui démontrent que la dame aime varier les plaisirs : "S", une série en 3 volumes sur le badminton et les relations entre amis et rivaux, et surtout sa série la plus récente (10 volumes parus à ce jour) et toujours en cours au Japon, "L'Infirmerie après les cours", qui met en scène une héroïne peu conventionnelle... 

 

L'infirmerie après les cours
Disponible chez notre partenaire Fnac.com

 "L'Infirmerie après les cours" nous fait plonger dans un univers scolaire bien particulier au travers de son héroïne au corps hermaphrodite. Tiraillée entre ses deux identités - sa part féminine et sa part masculine - elle assiste à un cours très spécifique, qui a lieu dans un rêve et met à nu les coeurs des élèves... Une quête identitaire peu commune et entourée de nombreux mystères quant audit cours.

 

 

 

 "S" est passé un peu inaperçu face à son petit frère "L'Infirmerie après les cours", surtout que le public a semblé plus dur à déterminer. Les manga de sport sont le plus souvent des shônen (manga pour garçons, NDR) sur le dépassement de soi. Ce public ne s'est guère retrouvé dans "S", qui fait la part belle à des sentiments plus complexes que le simple travail d'équipe (on pensera à "Captain Tsubasa"). Qui plus est le badminton n'est pas aussi populaire que le football ou le basket. Quant aux demoiselles originellement visées, elles se sont peut-être détournées de ce manga sur le sport qui, de prime abord, ne s'attache guère à la romance... 

$
Disponible chez notre partenaire Fnac.com

Mais "S" est une oeuvre de qualité qui prouve la volonté d'innovation de Setona Mizushiro. Là où des auteurs à succès choisissent la voie de la facilité et reprennent toujours le même genre de thèmes, la mangaka se distingue par la diversité de ses oeuvres.
 

Une diversité qui s'étend aux genres puisque la dame officie aussi dans une branche très spécialisée du shôjô : le yaoi (manga mettant en scène des relations homosexuelles masculines). Plutôt adepte du shônen-ai (littéralement "amour entre jeunes garçons", à savoir du yaoi "soft", sans scènes sexuelles) dans ses premières oeuvres dans ce domaine, elle fait une incursion réussie dans le yaoi "hard" avec "Le Jeu du chat et de la souris" que les français ont pu découvrir en 2007 (son seul yaoi paru à ce jour dans nos vertes contrées). 

 

Le jeu du chat et de la souris
Disponible chez notre partenaire Fnac.com

Encore une fois, Mizushiro ajoute son grain de sel, à savoir la complexité des relations humaines, et ce oneshot, au scénario somme toute classique en matière de yaoi, se démarque grâce aux sentiments des deux personnages principaux. Romance ou opportunisme? Difficile à dire et c'est finalement ce qui fait le charme de cette oeuvre (qui est au passage l'un des meilleurs yaoi sortis en France à ce jour, si ce n'est le meilleur, mais cet avis n'engage que l'auteur de ces lignes).

 

D'ailleurs le succès a été au rendez-vous puisque peu de temps après sa sortie, "Le Jeu du chat et de la souris" a été en rupture éditeur. Une première pour un yaoi, genre au public encore limité.

 

Ayant sorti les oeuvres les plus récentes de l'auteur, les éditions Asuka se sont alors tournées vers des titres un peu plus anciens et ont sorti "Diamond Head", série qui renoue avec l'univers scolaire mais, une fois encore, avec un thème original : la justice. 

 

Diamond Head
Disponible chez notre partenaire Fnac.com

 

L'école décrite dans "Diamond Head", Saint Mehabiah, possède en effet un club judiciaire qui a un certain poids. Nous en découvrons le fonctionnement via l'héroïne qui se retrouve bon gré mal gré membre du club et apprend que la justice est quelque chose de très sérieux.

 

Le cinquième et dernier tome de "Diamond Head" étant annoncé pour le printemps 2008, on peut s'attendre à une nouvelle série de la mangaka par la suite, bien qu'Asuka n'ait encore rien annoncé officiellement. Qui sait, peut-être aurons-nous même un jour la chance de connaître toutes les oeuvres de cette mangaka qui semble en passe de devenir incontournable.


 

Récapitulatif des séries disponibles en France : 

- Diamond Head (Asuka) (série terminée en 5 volumes, tome 5 à paraître au printemps 2008)

- L'Infirmerie après les cours (Asuka) (série terminée, 8 volumes à ce jour sur 10 au Japon)

- Le Jeu du chat et de la souris (Asuka) (volume unique)

- S (Asuka) (série terminée en 3 volumes)

- X-Day (Asuka) (série terminée en 2 volumes)

 

Site de l'éditeur : www.asuka.fr

Remerciements à Asuka pour nous avoir fournis les volumes de ces mangas

Dernière modification le samedi, 27 juin 2015 19:34

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter