French Belarusian Bulgarian Chinese (Simplified) Czech Danish Dutch English Finnish German Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean Norwegian Russian

Gros plan sur : Azian Z

Après les Yoshida brothers et la chanteuse Shindell , Asia-Tik.com s’intéresse cette fois-ci à Azian Z, groupe de porn pop japonais, résidant à Lyon.Retrouvez plus d'informations sur ce groupe dans la suite de cet article.


Au départ, c’est l’histoire d’un homme seul : il se nomme Takeshi Yoshimura et il arrive directement du Japon après avoir traversé quelques déserts, la guitare en bandoulière. Dans ses valises, une beat box, une paire de sunglasses et un concept sonique pour le moins révolutionnaire savamment baptisé Porn Pop : un nouveau style musical mixant allégrement rock electro cinglant et new wave disco pop, qu’il agrémente de textes sérieusement grivois nécessitant une connaissance certaine du Kama-sutra ainsi qu’un sérieux zeste d’humour nippon ni forcément 1er degré… C’est à Lyon que notre Porno Pop Star rencontre quelques autres expatriés virtuoses et surtout sur la même longueur d’ondes ; il décide alors de fonder Azian Z après le bug de l’an 2000, histoire de dérider les masses occidentales frileuses pas encore adeptes de Porn Pop mais qui ne perdent rien pour attendre…

Après une série de concerts dans la région (Pez Ner, Ninkasi, Jonk Café, Transbordeur etc.), le groupe fera paraître un premier CD 5 titres autoproduit à l’automne 2002 (Porno Star), qui lui permettra d’enchaîner sur une tournée nationale pas piquée des hannetons.

C'est en live qu’Azian Z délivre sa pleine mesure autant pour la fête des oreilles que pour celle des yeux !! En effet messieurs dames, pendant que le trio – Takeshi (chant, guitares, sunglasses et poses suspectes), Koji (basse, chant, sauts de l’ange et sourire rivé aux babines) et Ko Chan (machines, chœurs, cheftaine de ballet, et accessoirement kung fu) – martèle consciencieusement son electro pop à même de faire valser les invalides, les « Come On Girls ! » Yuan et Rei en « sailor fuku » (costume de marin – tenue des lycéennes japonaises) enchaînent les chorégraphies subtilement exécutées et faussement pudiques pour transfigurer les prestations scéniques du groupe en véritables shows du 21e siècle ! Ajouter à cela des vidéos projections en simultanée qui, au-delà du clin d’œil au cinéma asiatique diffusent en permanence les traductions en français des chansons interprétées en japonais, mais aussi en japonais dans le texte pour un karaoké géant en direct live et brut de décoffrage ! Vous comprendrez ainsi l’enthousiasme non feint que déchaîne aujourd’hui Azian Z auprès d’une jeunesse en mal de repères…Des vidéos et certains titres sont disponible sur leur myspace...

Fort de ces multiples expériences sur les planches encore brûlantes, Azian Z franchit à présent un nouveau pallier en rejoignant l’écurie du label Jarring Effects (High Tone & co), chez qui est paru le 05 février 2007 leur 1er album titré « Za Gaijin » (15 titres), enregistré, mixé  et masterisé à la Supadope Factory (studio du Peuple de l’Herbe). Entre la nouvelle tournée de janvier à mi-décembre (dont des premieres parties du Peuple de l'Herbe) et la sortie de cette galette aux saveurs Porn Pop exotiques, nul n’est dorénavant censé ignorer que l’année 2007 sera celle d’Azian Z.

1er album d'Azian Z
1er album "Za Gaijin" (05 février 2007)

LIENS :
Site officiel : www.azian-z.com
Myspace : www.myspace.com/azianzjapanesepornpop
Site du label : http://jarringeffects.net

Dernière modification le jeudi, 25 juin 2015 12:54

A propos de nous

Asia-Tik.com est un site d'information quotidien autour de la culture japonaise sous toutes ses formes.

Dernières News

Newsletter

S'inscrire à notre newsletter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites.